Manifestation contre la mosquée Salafiste de Brest

Manifestation anti mosquée salafiste à Quimper.Ce samedi 10 octobre 2015 au matin, c’est plus de deux cent personnes qui ont rallié la Place de la Mairie de Brest pour répondre à l’appel d’Adsav, le Parti du Peuple Breton, et de Résistance Républicaine, afin de demander la fermeture de la mosquée salafiste de la ville ainsi que l’abandon du projet d’école coranique mené par le désormais médiatique Rachid Abou Houdeyfa.

Succès de la manifestation anti salafistes

Cette manifestation était donc l’occasion de montrer que les Bretons, sont opposés à la présence en Bretagne du fanatisme islamique.

Ces menaces ont longuement été dénoncées par Ronan Le Gall, le Porte-parole d’Adsav. 

Malgré les provocations d’un petit groupe d’auto-proclamés antifascistes qui soutenaient par leur présence l’imam salafiste et sa vision de la femme, le rassemblement s’est très bien déroulé et la manifestation s’est dispersée  aux alentours de 12h.

Ce rendez-vous a été une entière réussite, tant par le soutien de la population locale qu’en termes de retombées médiatiques. Adsav a déjà annoncé que des appels de ce type seront renouvelés partout sur le territoire breton où l’actualité l’exige.

Qui est Rachid Abou Houdeyfa ?

Il y a 2 ans et demi déjà l’imam salafiste de Brest tentait se s’infiltrer dans les écoles. Aujourd’hui les médias s’y intéressent enfin pour une vidéo où Rachid Abou Houdeyfa explique aux enfants que celui qui écoute de la musique sera transformé en singe ou en porc. Une brève recherche sur internet vous prouvera que cet imam ne fait que réciter le coran

Cet imam aussi sulfureux que dangereux, étend son emprise sur certains quartiers brestois, le tout dans un silence étrange si ce n’est complice de la majorité socialiste qui gère la ville, à la suite du maire François Cuillandre.

Continuez à nous soutenir en signant la pétition contre la mosquée de Quimper.

Publicités

Succès de la manifestation à Quimper contre la barbarie islamique

quimper-resistance-republicaine-adsav-manifestation

Succès de la manifestation à Quimper contre la barbarie islamique.

Mardi 30 juin 2015, les Quimpérois ont de nouveau manifesté à l’appel du collectif Quimper Résistance, Adsav le parti du peuple breton, et Résistance Républicaine Bretagne.

La précédente manifestation avait pour objectif de dénoncer la volonté de construction d’une mosquée à Quimper avec école coranique, coupoles et minaret – de 14 mètres de hauteur !

La manifestation de mardi dernier faisait suite au dernier attentat islamique perpétré en France en Isère, et avait pour but de dénoncer la barbarie islamique qui s’abat partout dans le monde.

quimper-resistance-manif-barbarie-islamiqueLa manifestation s’est bien passé malgré un horaire difficile en semaine pour les personnes qui travaillent, et malgré un contexte tendu où l’extrême gauche avait choisi son camp habituel, celui du totalitarisme. Les élus d’extrême gauche se chargeaient du terrorisme intellectuel dans la presse, et les milices d’extrême gauche se chargeaient du terrorisme physique en agressant les manifestants pacifiques.

reunis-sous-la-banniere-de-l-association-quimper-resistance_2127298_660x348Une nouvelle fois, les Bretons ont démontrés qu’ils ne voulaient pas de la barbarie islamique sur le sol, à Quimper comme partout en Bretagne, et une nouvelle fois la gauche a démontré qu’elle restait à jamais l’antichambre du totalitarisme politique et religieux pro-islam.

Deux contre manifestants Pro Islam arrêtés par la Police

agression-quimper-manif-antif

Une victime des milices d’extrême gauche Pro-Islam.

Une nouvelle agression commise par les milices d’extrême gauche pro Islam. Signe des temps, seule une dizaine de contre manifestants d’extrême gauche pro-Isalm s’étaient rassemblés contre une cinquantaine lors de la précédente manifestation. Mais si cette fois ci ils n’étaient plus qu’une dizaine, il s’agissait du noyau dur de ce que l’extrême gauche produit de plus fanatique et de plus violent.

Une dizaine d’antifa (milice d’extrême gauche pro-Islam), ont donc agressés trois manifestants isolés alors qu’ils arrivaient sur les lieux du rassemblement. Malgré le surnombre de ces lâches (10 contre 3), les personnes agressées ont réussit à les repousser en ne déplorant qu’un blessé léger.

Deux fanatiques d’extrême gauche ont été arrêtés par les forces de l’ordre, le visage masqué et armés, comme à chacune des « parades » de ces fanatiques, mais comme à chaque fois, malgré la contre-manifestation illégale, malgré l’agression, malgré le port d’arme, malgré le visage masqué sur l’espace public, ces deux miliciens d’extrême gauche seront relaxés par la justice française qui couvre leurs agissements.

Pour rappel, voici les contres manifestants de la précédente manifestation qui luttaient donc contre l’intolérance, le fascime, la haine, la violence, la méchanceté, etc

quimper-manif-mosquee

Les milices d’extrême gauche lors de la précédente manifestation.

Le discours de Résistance Républicaine

 Quimper, rassemblement du 30 juin 2015, Message de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine

Amis bretons qui avez fait l’effort de venir dire non aux choix gouvernementaux, merci d’être là. Ce qui s’est passé vendredi dernier ne peut être oublié, ne peut être passé sous silence et il est de notre devoir de citoyens de réagir. Pour nos enfants. Pour nos petits-enfants.

L’attentat de Saint-Quentin et l’horrible décapitation qui l’ont accompagné auraient pu être évités. Auraient dû être évités.

Mais pour cela il aurait fallu une volonté politique.

Or, nous qui refusons l’islamisation de notre pays, nous savons trop bien quels choix ont fait le premier ministre Valls et son ministre de l’Intérieur Cazeneuve, avec les encouragements de Hollande.

Leurs choix c’est d’imposer l’islam en France à marche forcée, d’obliger nos enfants à étudier ce système totalitaire en en taisant les horreurs et violences qui l’accompagnent, partout, depuis 1400 ans. Leur choix c’est d’imposer une immigration majoritairement maghrébine qui renforce le communautarisme et l’insécurité, puisque 60% des détenus dans nos prisons sont musulmans. Leur choix, c’est d’interdire, par l’anathème et la menace judiciaire la critique de l’islam et du communautarisme qu’il véhicule. Leur choix c’est de nier que l’islamisme est présent dans le coran et  la vie de Mahomet ; pourtant l’Etat islamique ne fait qu’appliquer les textes, rien que les textes…

C’est pourquoi aujourd’hui nous demandons la démission de Cazeneuve et Valls. Parce que, s’ils avaient surveillé les sites sensibles au lieu de surveiller les mosquées pour éviter des jets de jambon, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.

Parce que, s’ils avaient interdit l’entrée des sites sensibles aux musulmans fichés par la DCRI, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.

Parce que, s’ils avaient consacré à la défense de notre pays la moitié du temps et de l’énergie qu’ils ont consacrés à essayer de nous faire accepter l’islam depuis le 7 janvier, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.     

Parce que, s’ils avaient écouté ceux qui, comme Résistance républicaine, tirent la sonnette d’alarme sur ce qui se dit dans les mosquées, ils auraient fermé les mosquées salafistes, ils auraient  nommé une commission parlementaire pour vérifier si les mosquées s’accompagnent de plus de communautarisme ou pas, et pour vérifier si l’islam est compatible avec la République, la démocratie, la liberté d’expression et l’égalité hommes-femmes. S’ils avaient agi ainsi, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier. 

Parce que, enfin, s’ils refusaient d’appliquer les directives européennes, s’ils remettaient en question Schengen, nos frontières ne seraient pas des passoires par où s’engouffrent les terroristes qui ont mission de venir tuer des non musulmans.

Il est temps que cela change.

C’est pourquoi vous êtes réunis ce soir. Pour crier ensemble « non à l’islam », « non au remplacement de population », « non à l’immigration »  et « Valls, Cazeneuve, démission ! « 

Je vous souhaite une soirée mémorable qui soit le début de beaucoup d’autres !

 

Rassemblement contre la barbarie islamique, mardi 30 juin à 18h

manif-quimper-mosqueeQuimper Résistance, fer de lance du combat contre le projet de minaret sur la mosquée turque de Quimper, appelle à un rassemblement contre la barbarie islamique, le mardi 30 juin à partir de 18h, place St Corentin devant la cathédrale.

Tous les citoyens, partis politiques et associations sont invités à se joindre au rassemblement dans le but commun de dénoncer la barbarie Islamique qui continue de tuer impunément en France et à travers le monde.

Le Parti Nationaliste Breton Adsav!, ainsi que l’association Résistance Républicaine ont déjà répondu à l’appel pour cette grande manifestation.

Rendez-vous le mardi 30 juin, à 18h, place Saint Corentin.

Et continuez de signer la pétition !

Succès de la manifestation contre la mosquée à Quimper

manif-quimper-mosquee

Manifestation réussie contre la mosquée à Quimper

Samedi 25 octobre matin, une centaine de Quimpérois ont manifesté à l’appel du collectif Quimper Résistance, Agir, Adsav le parti du peuple breton, et Résistance Républicaine Bretagne.

La manifestation s’est bien passé malgré un contexte tendu où l’extrême gauche avait choisi son camp habituel, celui du totalitarisme. Les élus d’extrême gauche se chargeaient du terrorisme intellectuel dans la presse et en organisant une contre manifestation réunissant quelques 50 personnes, et les milices d’extrême gauche se chargeaient du terrorisme physique en agressant les manifestants pacifiques, agression une fois de plus repoussée.

Une nouvelle fois, les Bretons ont démontrés qu’ils ne voulaient pas de mosquée à Quimper, et une nouvelle fois la gauche a démontré qu’elle restait à jamais l’antichambre du totalitarisme politique et religieux.

Voici la vidéo du Télégramme de la manifestation, montrant la tentative d’agression de la part des « antifas ».

Les contre manifestants Pro mosquée

Ils étaient une cinquantaines, rassemblés à l’appel de plus d’une trentaine d’associations et partis politiques ne représentant plus qu’eux mêmes. Terrorisme intellectuel pour les uns ,terrorisme physique pour les autres, voici les contres manifestants qui luttaient donc contre l’intolérance, le fascime, la haine, la violence, la méchanceté, etc

quimper-manif-mosquee

Les milices d’extrême gauche.

Manifestation contre la mosquée de Quimper le 25 octobre !

Ils veulent un minaret ? Pour saturer l’air des appels du muezzin dès 5h du matin ?

Ils veulent 12 coupoles ? Pour imposer la visibilité de l’islam et mettre dans l’ombre nos églises et les monuments qui sont nôtres, héritiers de notre culture chrétienne ?

Ils veulent une école coranique ? Pour endoctriner des enfants avec des versets encourageant au meurtre des mécréants ? Pour en faire de futurs djihadistes ?

MANIFESTATION le samedi 25 octobre à 11h, devant la mairie de Quimper

Et n’oubliez pas de signer la pétition !

tract-resistance-republicaine

Tractages pour la Pétition sur le minaret de Quimper

De nombreux tracts sont distribués depuis 15 jours dans les rues de Quimper, pourquoi ? Ces tracts mettent en garde la population quimpéroise contre les dangers de la nouvelle mosquées à Quimper. Tous les Quimpérois et les Quimpéroises sont appelés à signer la pétition contre le minaret de Quimper, afin d’exiger de la municipalité quelle organise un référendum d’initiative municipale sur le sujet.

Signez la pétition !
Pétition Quimper Minaret